après vous avoir ramené aux temps des vacances, il est grand temps de recoller à la réalité... retour à la rentrée.

Rentrée des séjours: difficile. Ma banlieue n'offre pas vraiment les paysages de rêve que nous avons laissé derrière nous, et même si j'ai la chance de vivre dans un joli petit quartier, çà ne vaut pas le Golfe tout de même.

Rangement des énoormes valises: pénible! 5 personnes mais une seule qui s'y colle et des monstrous qui rajoutent plutôt du bazar qu'autre chose.

Remplissage des placards : un mirabellier au bord de l'écroulement sous le poids des prunes, qui ont le bon goût de ne pas être en avance = cueillette et congélation intense de ce qu'on ne peut plus ni manger ni offrir sous peine de frôler l'indigestion.

dscf3344

çà c'est juste le dernier panier ... il y en a eu 5 autres aussi remplis! Une fois cueillies, les belles sont dénoyautées une par une par MrFafo et moi, congelées à plat sur des plateaux puis mises en sac en se servant d'un moule à tarte comme gabarit (1 sac= 1 tarte fastoche non? )
Mais comme çà ne serait pas assez, rajoutez 2 week end entiers consacrés à faire une razzia à la cueillette du coin, transformer le tout en bocaux de haricots verts, ratatouille, coulis de tomates, poires au vin et pour faire bonne mesure, gelée de groseilles et pâtés de lapin .... y a du stock mais j'ai rien vu de la fin du mois d'aout moi.

Rentrée des gnomes
: un collège comment dire ... bordélique? oui disons le. Nous avions la liste des fournitures depuis juin. Déjà avant de partir on a reçu une liste rectificative. çà aurait dû m'alerter. Mais non. Sitôt le retour, j'ai donc acheté tout çà tranquille. Et j'étais contente de moi.
Je n'aurais pas dû.
La veille de la rentrée, Fiston revoit ses copains, qui lui demandent si on reçu un courrier à propos de la rentrée... rien chez nous mais on ne fait pas plus attention que çà.
En fait ce courrier est arrivé le lendemain de la rentrée (posté le vendredi 28/08 pour une rentrée le 02/09 pour le collège aucun souci tout le monde devait être prévenu... ici on a du courrier un jour sur 3 toute l'année! bref! ) ... bad luck, ce courrier c'est pour annoncer que la rentrée est décalée (fiston qui a du faire un aller-retour pour rien est au courant... un peu tard mais au courant) mais avec une 3ème version de la liste de fourniture ... GRRRRRRRRRR.
La prof d'anglais qui râle aussi parce qu'une semaine après la rentrée, les enfants n'ont pas le cahier d'exercices qui accompagne le livre... le seul truc qui n'était marqué sur aucune liste ... et qui est en retard chez tous les libraires du coin (merci amazon, notre sauveur pour le coup) .
Et une administration qui nous a harcelés (si si j'insiste) pour que fiston continue le latin. La principale m'ayant soutenu au conseil de classe qu'il serait impossible de cumuler latin et option européenne, fiston a choisi... sans latin. J'en fait part officiellement à l'administration au 2nd puis au 3ème trimestre. Début juillet déjà on me demande confirmation parce que finalement c'est possible (ils recherchent désepéremment des volontaires... 3 élèves seulement ayant maintenu l'option) , moi je maintiens mon refus .
A la rentrée, Fiston aura été noté absent à chaque cours, nous aurons eu à nous justifier à chaque fois, la prof aura même appelé mon mari sur son lieu de travail pour lui demander de réfléchir... çà finira en un mot fort sec de Mr dans le carnet! fin de l'histoire.

Le primaire des 2 autres roule sans souci, sauf que Minicrobe a hérité d'un peu de soutien ... juste quelques séances parce qu'il fut tête en l'air pour les évaluations de CE1 et que donc faut s'organiser un poil le midi ... pénible mais on fait avec.

La rentrée de MrFafo
: déplacements, déplacements, encore déplacements ... évidemment si possible les jours où moi aussi j'ai des trucs importants... c'est mes parents qui sont contents de jouer les nounous!

Ma rentrée à mo
i: mon employeur préféré a donc mis les clés sous la porte, une partie de mes formations a été reprise par un autre centre, géré par la soeur jumelle de la principale du collège dirait-on  (* sifflotte*) ... surement sans suite en prime. Pour le moment je bosse donc en 1/5, à l'autre bout de la région parisienne ... et fin octobre , plus rien à l'horizon.
Du coup j'ai pris une décision.

Une décision qui va m'éloigner des bidouilleries et autres créations, points de croix etc .... ou du moins très fortement me ralentir (déjà que...) :
Puisque j'aime vraiment enseigner, encore plus que je ne l'imaginais,

je me suis inscrite au concours de professeurs des écoles.

Me voilà donc dans les cours, les devoirs, les leçons, les cahiers, les crayons... comme les gnomes et en choeur ! Echéance les 27 et 28 avril.
Si j'ai 2 minutes, je vous raconterais cette nouvelle aventure