qui dit vacances dit plus de temps.

Et qui dit plus de temps , dit reprise des loisirs toujours différés, dont la lecture fait partie .

Cette année, je n'avais pas trop d'énergie pour de la lecture plaisir d'un niveau supérieur au  Elle hebdo ...  nez dans les révisions, preps de cours, fatigue, les livres sans images me faisaient souvent l'effet d'un somnifère très efficace.

Bref, j'ai mangé du papier cet été (le temps a bien aidé aussi)

P8160053

voilà le bilan de 2 semaines .... et il m'en reste...

le journal de Carrie : j'aimais beaucoup la série, moins le roman d'origine, pourtant j'ai craqué pour cet opus et je ne l'ai pas regretté. J'ai retrouver bien de plus de vrai dans la description des affres adolescentes de Carrie que dans sa vie new-yorkaise du roman. Léger comme un épisode de la série (peut être parce qu'écrit après, le style du livre colle mieux au personnage que l'on cotoyé pendant le show).

Le réseau Corneille : Ken Follet, j'aime bien . mais pas trop accroché à certains passages qui me semblaient trop évidents et trop complaisants dans la description des horreurs. le code rebecca est plus fin sur le terrain de l'espionnage. ceci dit, ce livre commencé pendant mon voyage surprise a finalement trouvé un écho pendant celui ci puisque visitant le sud de l'Allemange , nous sommes allés  à Dachau où j'ai vu une plaque commérative pour des femmes du service de l'armée anglaise du roman,  décorées de la Victoria Cross ...

L'instinct du mal : Kay Scarpetta, c'est comme Temperance Brennan et Miss Marple ... je les aime . Point.

Très chère Sadie : Allez encore un peu de Chicklit ... pas forcément de la grande littérature, pas plus fan que çà mais tellement agréable sur une plage ... et très honnêtement celui ci m'a plu pour de bon. pas pour l'histoire qu'on devine assez vite mais le portrait de Sadie, garce(onne) des années 20 est réjouissant. quelque part j'aimerai bien un petit ange tutélaire de son acabit.

L'armée furieuse : j'ai lu tous les Vargas et je suis fan inconditionnelle d'Adamsberg. A la hauteur de ses dernières enquêtes... une recette qui me plait toujours autant même si d'aucuns lui reprocheront justement d'exploiter toujours la même veine (enfin pas plus que tout auteur de série à mon humble avis). J'ai aimé l'histoire, j'ai aimé les personnages secondaires , j'ai aimé le pigeon.  j'ai aimé quoi ;-) .

Et mon coup de coeur pour la fin, lu d'une traite en 4 petites heures,

le cercle littéraire des amateurs d'épluchures de patates: il fait partie à juste titre des meilleures ventes. Une histoire simple, racontée avec beaucoup de tendresse pour ses personnages qu'on se prend vite à aimer et à rêver de rencontrer pour de vrai. On partage les joies et les peines de l'héroine. En prime une façon agréable d'aborder un sujet qui l'est moins : l'occupation des iles anglo-normandes durant toute la seconde guerre mondiale.

 

bon j'ai également intercalé quelques autres livres mais qui vous passionneront beaucoup moins : débuter en petite section, réussir sa classe tous les jours ou presque, organiser sa classe maternelle ... hihihi